04
03
20
15
16
Jean François Noblet - Blog écologie -

Les animaux sont ils méchants ?

Qui sont les plus méchants, les gorilles ou les humains ?

Des peaux de saucisson devant les yeux

Des tempêtes à répétition sur les côtes, des inondations catastrophiques avec des millions d’euros de dégâts et des centaines de milliers de personnes sans électricité… L’hiver le plus doux depuis 1968 après un printemps 2013 particulièrement pourri. Toute personne sensée pourrait constater les preuves des méfaits du dérèglement climatique tels que les dénoncent depuis 20 ans les écologistes, les scientifiques et les associations de protection de la nature.
On aurait pu espérer une réaction énergique des Bretons, si prompt à défendre leurs intérêts et leur région. En effet on se rappelle qu’ils ont été les seuls à obtenir en France l’abandon d’un projet de centrale nucléaire à Plogoff démontrant ainsi un certain engagement écologique.
Mais non, calme plat après les tempêtes. Vous avez entendu des propositions contre le gaspillage énergétique ? Que nenni !
Pire encore, c’est tout le contraire. Voilà les bonnets rouges mobilisés contre l’écotaxe qui voulait inciter à la diminution du transport routier, une des causes du réchauffement climatique.
Avez-vous entendu des propositions des Bretons pour replanter les milliers de kilomètres de haies défrichées depuis 30 ans pour lutter contre les inondations ou pour faire respecter la loi littorale qui empêche l’urbanisation des côtes ? Silence dans les rangs !
Avez-vous entendu des Bretons demander un plan d’urgence pour enfouir tous les réseaux aériens coupés à chaque coup de vent ? Ce serait un beau chantier pour des chômeurs. Là encore, un silence assourdissant.
Ne comptons pas non plus sur le gouvernement qui préfère faire la guerre et construire un nouvel aéroport à Notre Dame des Landes.
Quant aux médias si prompts à sortir un scoop, ils nous font pleurer avec les commerçants victimes des inondations à répétition et avec les familles qui passent les fêtes à la bougie. Aucune analyse, aucune interrogation. Dormez tranquilles, braves gens !
Alors on pourrait enfin se tourner vers les écologistes qui sont les seuls à se préoccuper du changement climatique et qui proposent une réelle transition énergétique.
Mais non, en période électorale, tous les sondages les donnent en perte de vitesse alors que les preuves de la justesse de leurs analyses se multiplient.
Faut-il se résigner à considérer que l’espèce humaine n’a vraiment pas l’intelligence de la situation et conclure avec le titre prémonitoire d’un excellent livre d’Yves Paccalet :
« L’humanité disparaitra, bon débarras ! »
Il est urgent de se réveiller ...
Jean François NOBLET
mars 2013

Le harcèlement des mauvaises nouvelles

Le harcèlement des mauvaises nouvelles

Je fais partie, plus ou moins volontairement, de listes de diffusion de mails et je reçois, sans l’avoir demandé, de nombreux messages chaque jour.
Lorsque j’ouvre mon ordinateur je dois lire tout ce que mes amis écologistes m’envoient et je constate que cela me casse le moral dès le lever du jour !
Et oui mes amis écologistes se donnent beaucoup de mal pour me transmettre toutes les mauvaises nouvelles qu’ils ont appris : un article d’un journaliste pro OGM, une brochure des éleveurs contre le loup, une enquête du Chasseur français contre les subventions aux associations de protection de la nature etc. J’en passe et des pires !
Alors, chers amis, je vous demande de faire attention à ce que vous diffusez gratuitement sur le net pour les raisons suivantes :
-Je comprends bien le sens de votre démarche destinée à me montrer combien le monde contient d’imbéciles, de menteurs et de pollueurs. Sachez que j’en suis parfaitement convaincu et je préfèrerai que vous me harceliez avec de bonnes nouvelles, de bons exemples à suivre, des initiatives géniales pour sauver la planète. Histoire de démarrer ma journée avec optimisme et bonne humeur.
-Je vous fais remarquer que vous diffusez gratuitement les informations et les bêtises de nos adversaires aux personnes qu’ils souhaitent précisément toucher. C’est parfait pour les aider à amplifier leurs mensonges et conneries.
-Si vraiment vous ne pouvez pas vous empêcher de nous démontrer combien est immense la connerie humaine, faites le avec l’envoi simultané d’une réponse argumentée, d’un document opposé illustrant votre point de vue. Ainsi vous neutralisez le premier document en démontrant que la bêtise humaine n’est pas totalement impossible à combattre.
Sachons utiliser le net intelligemment.
Hier, j’ai vu mes premiers serin cini de l’année et ces petites boules de plumes jaunes m’ont convaincu que le printemps n’est pas loin.
Amicalement
JF Noblet

Voir tout les articles du blog

Site réalisé par Nicolas Bally - Quartz Agence

Mentions légales